Quelles protéines en poudre choisir ?

Protéines en poudre

Les poudres de protéines sont un moyen facile de s’assurer que l’on nourrit et satisfait son corps. Les gens les utilisent pour perdre du poids, pour améliorer leurs performances sportives, pour développer leur masse musculaire et pour leur bien-être général. Mais suivez cet article et vous allez constater que le choix de poudre de protéines sont infini. Le point.

Types et applications des protéines

La protéine de lactosérum est l’une des protéines que l’on trouve le plus souvent et qui convient à un usage quotidien. Elle contient tous les acides aminés nécessaires et est rapidement digérée. Elle aide à améliorer la vitalité et peut diminuer les niveaux de tension. Après une séance d’entraînement, les isolats et les concentrés de lactosérum sont les plus faciles à utiliser. Une autre alternative populaire est la protéine de soja. Elle tend à réduire le taux de cholestérol élevé et peut soulager certains symptômes de la ménopause chez les femmes. En contribuant au développement de la masse osseuse, elle peut également aider à lutter contre l’ostéoporose. Il est possible de prendre la protéine d’œuf, libérée plus lentement que le lactosérum, pendant la journée. Les protéines du lait aident à promouvoir la fonction immunitaire et à stimuler le développement des muscles. Pour plus d’informations sur la poudre de protéines, cliquez ici.

Adapter une poudre à vos spécifications

Pour la croissance musculaire, sélectionnez une poudre de protéines à haute valeur biologique (une valeur qui mesure la capacité du corps à absorber et à utiliser une protéine). Vos meilleurs choix sont les protéines de lactosérum et les isolats de lactosérum. Choisissez des milk-shakes sans sucre supplémentaires ou des dextrines/maltodextrines pour la perte de poids (édulcorants à base d’amidon). Si vous êtes végétarien, n’utilisez pas de milk-shakes à base de protéines laitières (comme les protéines de lactosérum ou de riz) ; choisissez plutôt des protéines 100 % végétales – soja, chanvre, pois. N’en utilisez pas avec des acides aminés à chaîne ramifiée ajoutés, car ils favorisent la croissance musculaire et la prise de poids. Les milk-shakes protéinés sans sucre ajouté doivent être choisis pour les patients diabétiques (ne choisissez pas les poudres de protéines de sucre identifiées comme l’un des trois premiers composants). Il est également préférable de viser un milk-shake à faible teneur en glucides ( 5 à 15 grammes par portion). Une grande quantité de protéines ne peuvent être tolérées par les personnes souffrant d’insuffisance rénale à un moment donné. Privilégiez les poudres dont la teneur en protéines est inférieure (10 à 15 grammes par portion.

Tirez le meilleur parti de votre poudre de protéines et augmentez la saveur

Un athlète ou un grand sportif doit consommer des protéines dans les 60 minutes suivant une séance d’entraînement afin de récupérer après l’exercice. À ce moment-là, vos muscles seront les plus sensibles au processus de réparation et de croissance par les protéines. Il est préférable de manger un apport constant de protéines à chaque repas et collation pour réguler votre poids et vous aider à rester plein. Bien qu’il n’existe pas de chiffre magique sur la quantité de protéines à consommer en une fois, il vaut mieux viser au moins 20 grammes de protéines par repas. En fonction des ingrédients et de la source de protéines, chaque poudre de protéines a une saveur spécifique. Afin de développer des saveurs autres que celles de la fraise, de la vanille et du chocolat, de nombreuses entreprises utilisent des agents de remplissage ou des exhausteurs de goût mis au point par des scientifiques de l’alimentation.

Quel complément alimentaire pour prendre de la masse musculaire ?
Comment consommer Thermo Speed Hardcore ?